Mes photos


Résultats 1 à 50 de 56     » Uniquement les vignettes    » Diaporama

    1 2 Suivant»

 #   Vignette   Description   Lié à 
1

 
 
2
Adrienne Richer
Adrienne Richer
Fille d'Henri Richer et Lovanie Schmildt. Elle est née le 9 novembre 1922 à Montebello en Outaouais.
Elle a épousé Yvon Giroux, fils d'Emmanuel Giroux et Marie Chénier, le 31 juillet 1947 à Plantagenet, Ontario.
Elle est décédée à Hull le 24 avril 1988 
 
3
Alcide Richer
Alcide Richer
 
 
4
Alphonsine Legault
Alphonsine Legault
Alphonsine Legault, fille de Louis Legault et Elmire Perrier, est née le 12 janvier 1862 à Ste-Marthe.

Elle a épousé Adolphe Richer, fils de François Richer et Marie-Rose Brunet à Ste-Marthe, en Montérégie, le 19 septembre 1880. De cette union sont nés 17 enfants dont Henri Richer.

Elle est décédée le 29 mai 1934.
 
 
5
Amédée Richer & Victoria Cayer +- 1890
Amédée Richer & Victoria Cayer +- 1890
Amédée Richer fils de Jean-Baptiste Richer et Tharsile Deschamps est né le 20 février 1863 à Alfred, Ontario. Il a épousé Victoria Cayer, fille de Narcisse Cayer et Flavie Landriault née le 28 septembre 1874 à Papineauvile.
Ils se sont mariés le 15 septembre 1890 à Massey, Ontario et ont eu 16 enfants.
Amédée est décédé le 11 janvier 1947 à Massey et Victoria le 7 novembre 1950 aussi à Massey.


Amédée Richer son of Jean-Baptiste Richer and Tharsile Deschamps was born February 20, 1863 in Alfred, Ontario. He married Victoria Cayer, daughter of Narcisse Cayer and Flavie Landriault born September 28, 1874 at Papineauvile.
They were married September 15, 1890 in Massey, Ontario and had 16 children.
Amédée died January 11, 1947 at Massey and Victoria 7 November 1950 also at Massey. 
 
6
Angèle Charlebois, seconde épouse de Jean-Baptiste Richer
Angèle Charlebois, seconde épouse de Jean-Baptiste Richer

Angèle Charlebois née le 22 mai 1832 à Montebello, fille de Jean-Baptiste Charlebois et Louise Cécile Fortin.

Elle est la seconde épouse de Jean-Baptiste Richer, fils de Jean-Baptiste Richer et Marie-Thérèse Dupras et mère de 3 enfants Richer dont Louis, époux de Louisa Pelletier.

Elle est décédée le 20 avril 1901 à l'Hôpital Général d'Ottawa.


Angele Charlebois was born 22 May 1832 in Montebello, daughter of Jean-Baptiste Charlebois and Louise Cécile Fortin.

She is the second wife of Jean-Baptiste Richer, son of Jean-Baptiste and Marie-Therese Dupras and mother of three children including Louis Richer, husband of Louisa Pelletier.

She died April 20, 1901 at the Ottawa General Hospital.
 
 
7
Angélique Huot
Angélique Huot
Angélique Huot chez son fils Joseph Lachaîne au Lac des Écorces en 1937 
 
8
Angélique Huot
Angélique Huot
 
 
9
Angélique Huot
Angélique Huot
Angélique Huot avec son gendre, Damase Richer, à la résidence de son fils Joseph Édouard Lachaîne et de sa belle-fille Exilia Dufresne au Lac des Écorces en 1937 
 
10
Augé
Augé
Église Saint-Grégoire

Église Saint-Grégoire classée monument historique en partie du XIe siècle, dont le chœur est reconstruit au XIIIe siècle dans le style gothique angevin.
Chapelle du prieure Saint-Hilaire, peut-être du XIe siècle. Plusieurs lavoirs et fontaines.

Centre bourg pittoresque à flanc de colline
Site de l'attaque d'un convoi allemand en août 1944. En représailles, les allemands mettent le feu à une partie de l'église. Voyant que le médecin de la commune soignait les blessés allemands, les otages sont relâchés 
 
11
Avis de décès
Avis de décès
Obituaries 
 
12
Château d'Azay-le-Rideau
Château d'Azay-le-Rideau
Le château d'Azay-le-Rideau, propriété de l'État français, classé Monument historique. Le style d'Azay-le-Rideau est d'une pureté incomparable. La construction a été terminée dans l'espace de 8 ans. Au XIXe siècle, son propriétaire, le marquis de Biencourt, fit apporter des modifications à son aspect extérieur. Une grosse tour fut abattue et remplacée, tandis qu'une tour identique était ajoutée à l'angle nord-est, réalisant ainsi une symétrie parfaite. Nulle part ne fut réalisée plus complète harmonie entre un monument et un paysage 
 
13
Château de Bétous
Château de Bétous
Bétous est une des plus anciennes communes de l'Armagnac, dont le nom signifie lieu planté de bouleaux. Le manoir des seigneurs de Bétous construit au XVIIe fut remanié au XIXe et constitue l'actuel château de Bétous. Au XVIIIe il existait sur la commune une faïencerie et une tuilerie. 
 
14
Château de Coureilles
Château de Coureilles
Château situé à proximité du lieu d'origine de cette ancêtre. 
 
15
Damase.gif
Damase.gif
 
 
16
Damase.gif
Damase.gif
 
 
17
Désiré Charron
Désiré Charron
 
 
18
Désiré Charron et sa deuxième épouse, Clémence Filiatreault
Désiré Charron et sa deuxième épouse, Clémence Filiatreault
 
 
19
Donalda Roy_1912.jpg
Donalda Roy_1912.jpg
 
 
20
Église Saint-Crépin-et-Saint-Crépinien d'Azay-sur-Indre
Église Saint-Crépin-et-Saint-Crépinien d'Azay-sur-Indre
Érigée au XIII è siècle 
 
21
Église St-Étienne à Ars-de-Ré, Seine-Maritime, France
Église St-Étienne à Ars-de-Ré, Seine-Maritime, France
Cette église est l'une des plus anciennes de Ré. Le premier monument, dont il n'y a pas de trace, est édifié au VIe siècle. C'est, alors, un petit prieuré, rectangulaire, dépendant de l'abbaye de Saint-Michel-en-l'Herm. Par la suite, au XIIe siècle, sont construites les deux croisées d'ogives archaïques, ornées de fleurettes et d'entrelacs, qui font suite à la croisée sous coupole, de style roman. Une tour est également érigée, mais elle n'est haute que de treize mètres.

Vers le XVe siècle, cet édifice est agrandi, et le clocher, noir et blanc, de plus de 40m de haut, de style gothique flamboyant, est construit. L'ensemble est classé Monument Historique, le 29 décembre 1903. 
 
22
Église St-Laurent de Beaumont-sur-Oise, France
Église St-Laurent de Beaumont-sur-Oise, France
L'édifice est classé au titre des monuments historiques par liste de 18621, avec quatre autres édifices sur le territoire de l'actuel département du Val-d'Oise. Cinq ayant été classés par liste de 1840, l'église Saint-Laurent est ainsi parmi les dix premiers monuments historiques du Val-d'Oise.

La première mention de l'église date de 1170, mais son authenticité n'est pas assurée, et l'on ne possède aucun document relatif à la construction de l'église. Sa partie la plus ancienne, à savoir la cinquième travée du bas-côté nord ayant servie de base à un clocher arasé en 1778 à hauteur des combles, ainsi que les parties adjacentes, peuvent être datées d'autour de 1130. Le chœur est de quelques décennies plus jeune et remonte probablement au troisième quart du XIIe siècle. Le reste de l'édifice date du premier tiers XIIIe siècle, excepté la sacristie au sud du chœur ajoutée au XIVe siècle, et le clocher-tour devant la première travée du bas-côté sud qui date du XVIe siècle. L'on ne sait pas si l'église de la seconde moitié du XIIe siècle fut détruite par un incendie ou était restée inachevée2,3.

La nef avait été conçue pour être voûtée d'ogives, mais elle a été finalement recouverte d'une charpente apparente en forme de carène renversée, s'appuyant sur les chapiteaux initialement prévus pour recevoir la retombée des ogives et des arc-doubleaux. La physionomie de la charpente est connue grâce à un dessin exécuté par Henri Léonard Bordier, chargé par le maire d'une courte notice sur l'église. En 1734, la charpente a été dissimulée derrière une fausse voûte en berceau en plâtre financé par le legs de Charles d'Aubigny (1768-1734). Cette voûte commençait un peu en dessous des arcades faisant communiquer la nef avec les bas-côtés, et cachait ainsi entièrement les arcades des tribunes, si bien que l'existence de ces dernières avait été complètement oubliée au moment que le berceau fut abattu en 1860 
 
23
Église St-Symphorien à Avignon où fut baptisé cet ancêtre
Église St-Symphorien à Avignon où fut baptisé cet ancêtre
Construit dès 1267, extra muros, les Grands Carmes s'y installent jusqu'en 1791. Une reconstruction est initiée par Jean XXII en 1320 mais les travaux sont toujours en cours sous Clément VI, qui prolonge son financement. Elle est consacrée définitivement le 10 avril 1520.

Vers 1572, le roi Charles IX nomma Antoine Subiet, ancien enfant de chœur de cette église et musicien ecclésiastique réputé à la Chapelle royale, évêque de Montpellier. En qualité de cette fonction, il créa une fondation remarquable pour les enfants de chœur auprès de Saint-Symphorien-les-Carmes.

Après un effondrement du mur méridional en 1672, un remaniement de l'édifice est engagé.

Durant la Révolution, le bâtiment devient le lieu de réunions publiques, puis le siège du Club des Jacobins avignonais. 
 
24
Église St-Symphorien à Azay-le-Rideau
Église St-Symphorien à Azay-le-Rideau
L'église Saint-Symphorien est l'église paroissiale d'Azay-le-Rideau. Une église existait déjà sur ce site au VIe siècle, elle faisait partie d'un domaine donné à l'abbaye de Cormery vers 1030. Les moines la restaurèrent au XIe siècle puis l'agrandirent au XIIe siècle. La deuxième nef avec son portique en « anse de panier » et sa vaste baie de style flamboyant fut terminée en 1519. Les seigneurs d'Azay ajoutèrent une chapelle, en son sud en 16033. Le vitrail de la chapelle ainsi que tous les vitraux de la façade sud furent détruits pendant la Seconde Guerre mondiale ; les verrières ont été remplacées en 1955, sous la direction des Beaux-Arts, par des vitraux modernes qui sont l'œuvre du maître verrier Max Ingrand. La façade du XIe siècle conserve d'intéressants éléments sculptés. 
 
25
Famille d'Henri et Lovanie
Famille d'Henri et Lovanie
Cliquez sur ce document pour pouvoir le lire.

Lorsque le document apparait, pour une lecture plus facile, cliquez sur la petite loupe avec le signe + en haut, à gauche du document. 
 
26
Family Groop Shett for Louis Richer
Family Groop Shett for Louis Richer
Naissance, mariage et décès de Louis Richer de son épouse Louisa Pelletier et des autres membres de sa famille.

Birth, marriage and death of Louis Richer, his wife Louisa Pelletier and other family members. 
 
27
Family Group Sheet for Amédée Richer
Family Group Sheet for Amédée Richer
Naissance, mariage, décès d'Amédée Richer, de son épouse et des autres membres de sa famille.

Birth, marriage, death Amédée Richer, his wife and other family members. 
 
28
François Richer
François Richer
 
 
29
François Richer
François Richer
 
 
30
Grand-père Roy
Grand-père Roy
Wilfrid Roy dans son uniforme de forgeron de la prison de Bordeaux (Montréal). Photo prise à sa résidence de Rivière-des-Prairies (Montréal)sur le Boulevard Gouin Est 
 
31
Henri Richer
Henri Richer
Henri Richer et ses chevreaux attelés a la herse à roulettes sur sa ferme de Montebello dans l'Outaouais 
 
32
Henri Richer, Lovanie Schmild et leur fils Paul
Henri Richer, Lovanie Schmild et leur fils Paul
Henri Richer né le 1er novembre 1896 à Montebello, fils d'Adolphe Richer et Alphonsine Legault.

Il a épousé Renée Lovanie Schmidt née le 22 février 1902 à St-Émile-de-Suffolk, fille d'Émile Schmitt et Marie Blanc, le 5 avril 1920 à St-Émile-de-Suffolk en Outaouais.

De cette union sont nés 16 enfants dont Paul-Henri qui apparait sur cette photo, né le 4 septembre 1921 à Montebello.

Henri est décédé le 9 novembre 1964 à Montebello et Lovanie à Vanier (Ottawa) le 15 octobre 1987. 
 
33
Henri, Lovanie et un de leurs fils sur la ferme
Henri, Lovanie et un de leurs fils sur la ferme
 
 
34
Hermélia Lachaîne_1870.jpg
Hermélia Lachaîne_1870.jpg
 
 
35
Jacques Richer
Jacques Richer
Jacques Richer, fils d'Henri et Lovanie, né le 5 décembre 1945 à Vanier (Ottawa).

Il a épousé Judith Keough, fille de Hugh Keough et Rhoda Fletcher, le 2 septembre 1967 à Treadwell (St-Léon-le-Grand), Prescott, ON.

Deux enfants sont nés de cette union.

Jacques est décédé en mai 1994 à Plantagenet en Ontario
 
 
36
Joseph Richer et Léonida Richer
Joseph Richer et Léonida Richer
Joseph Richer et sa future épouse, Léonida Richer peu avant leur mariage à Massey en 1917.

Joseph Richer and Léonide Richer just before their marriage in Massey in 1917. 
 
37
L'église St-Pierre à Auxerre où fut baptisé cet ancêtre
L'église St-Pierre à Auxerre où fut baptisé cet ancêtre
Anciennement appelée Saint-Pierre-en-vallée par distinction de l’ancienne église Saint-Pierre proche de la cathédrale, cette église a été construite au XVIe siècle et XVIIe siècle. Elle fait partie de l'ancienne abbaye Saint-Pierre fondée à cet endroit au VIe siècle. La tour fut édifiée de 1536 à 1577 et la façade fut achevée en 1658. 
 
38
La tour de l'horloge à Auxerre
La tour de l'horloge à Auxerre
 
 
39
Louis Richer et sa famille
Louis Richer et sa famille
Louis Richer, son épouse Marie Louisa Pelletier, Rita, Florence, ..., ... , Rhéa, Dora, ..., ..., à l'avant Alice Daoust, fille de Rhéa. photo prise en 1942 devant la résidence de Louis près de Massey, Ontario.

From left to right: Louis, Louise. Rita Richer, Florence Richer Daoust( with glasses); two young girls unknown; Rhea(Dorion; Dora)Richer Daoust (with a cigarette); and two other unknown ladies. The girl in the front is Alice Daoust; daughter to Rhea. It was taken at Louis’ home near Massey, Ontario, in 1942. 
 
40
Martine Forget
Martine Forget
 
 
41
Massey 1959
Massey 1959
Massey, Ontario (1959)

À gauche, Léonard Piché, époux de Françoise Léona Richer et beau-frère de Joseph Richer. Au centre Léonida Richer suivie de son mari Joseph Richer.

Léonard Piché (at the left, brother-in-law to Joseph) with Léonida Richer and her husband, Joseph Richer.
 
 
42
Media0003.jpg
Media0003.jpg
1923 La famille de Damase Richer est en deuil. La mère (Hermélia Lachaîne) est décédée le 13 décembre 1922 
 
43
Media0004.jpg
Media0004.jpg
 
 
44
Media0006.jpg
Media0006.jpg
Hermélia Lachaîne emviron 17 ans 
 
45
Media0007.jpg
Media0007.jpg
Hermélia avec son père 
 
46
Media0072.jpg
Media0072.jpg
 
 
47
Media0073.jpg
Media0073.jpg
 
 
48
Media0085.jpg
Media0085.jpg
 
 
49
Napoléon Lachîane_1844.jpg
Napoléon Lachîane_1844.jpg
 
 
50
Plaque à Tourouvre.jpg
Plaque à Tourouvre.jpg
Plaque posée à Tourouvre devant la maison qu'a habité cet ancêtre  
 

    1 2 Suivant»